Jeudi, Novembre 15, 2018
   
Taille

Recherche

9 novembre 2014, La Chute du Mur.

 

J'y étais !

 DSC3713
 DSC3911
 DSC3583
 DSC3895
 DSC3906
 DSC3853
 DSC3965
 DSC3952
 DSC3964

Le mur de Berlin... Ce foutu mur est "tombé" il y a très exactement 25 ans !

Que de drames il a entraîné, que de morts en furent les conséquences, et que de cécité et de mutisme il a entretenu du côté de nos intellectuels, très souvent communistes d'ailleurs et fiers de l'être. Ce mur de "protection antifascisme", puisque tel était son nom en République Démocratique d'Allemagne, fut en fait construit à l'envers.

Je m'explique, et c'est pourtant simple et logique. Au lieu de tout faire pour que d'éventuels "fascistes" étrangers ne puissent pénétrer sur ce territoire béni des Dieux et n'en viennent à le contaminer, il fallait au contraire tout mettre en œuvre, absolument tout, pour que les ressortissants de l'est, tentés par cette déviance idéologique et, donc, asociaux et contre révolutionnaires, aillent se faire voir ailleurs, et à l'ouest en l’occurrence...

Si ce célèbre mur est tombé, en Allemagne, il y a un quart de siècle, un autre mur, idéologiquement presque comparable, est tombé, en France, là, sous nos yeux et en direct, le 31 décembre 2013 à l'initiative, bénéfique, de François Hollande. A n'en pas douter, il va subsister quelques "nostalgiques" d'un Socialisme orthodoxe et révolutionnaire, tout comme là-bas d'ailleurs, ainsi que quelques poches de résistances, par exemple à Lille ou dans les médias, mais, dans 25 ans également, tout le monde louera la clairvoyance et l'action de notre Président.

*) ne copiez pas ces quelques photos puisque, pour les originales, autrement plus belles encore, vous pouvez me joindre par le lien de "Contact", situé au bas de chaque page.

 

25 septembre 2014, Soins palliatifs.

Nous venons d'apprendre, de sources médicales confidentielles, que la société "Air France" venait d'être admise en service de soins palliatifs. En effet celle-ci, atteinte de longue date d'une affection grave et récurrente nommée "Déficite* Chronique", nécessitait un traitement d'urgence. Selon les experts médicaux consultés et face à la gravité du cas, il s'avérait nécessaire d'effectuer une injection massive de "Chlorhydrate de Competitivum" et d'un extrait pur de "Transavium" afin de tenter de sauver le malade et, ainsi, d'en assurer la survie.

Hélas, contre toute attente et avant même la fin de l'injection, une très forte réaction de rejet, de type "Grèvite Massive", impossible à juguler, a frappé le malade. En dépit d'un recours d'urgence aux médicaments "Grèvosuppresseurs", de stationnaire, l'état général du malade a brutalement plongé et s'est aggravé au point, sans doute et malheureusement, de mettre, dorénavant, le pronostic vital en jeu.

La rédaction du site ne peut que lui souhaiter une fin digne et sans souffrance.

* : petite précision, il ne s'agit pas d'une faute d'orthographe mais du nom d'une maladie inflammatoire, inventée pour la circonstance, dont la terminaison en "ite" est à l'image de tendinite, bursite, encéphalite, hépatite etc..

   

4 septembre 2014, L'Elysée est sur les dents.

Nous venons d'apprendre, de source confidentielle, qu'une réunion de crise s'était tenue, cette nuit à l’Élysée, en réponse à la parution, aujourd'hui même en librairie, du livre de Valérie Trierweiler.

En effet, l'image d'homme de gauche, proche du peuple, risquant d'être irrémédiablement ternie par certains termes et propos qu'elle y prêterait au Président de la République, il était nécessaire de définir une stratégie propre à atténuer la portée dévastatrice de certains d'entre eux. Effectivement, et déjà largement repris par la presse et les réseaux sociaux, et semblant résumer, à eux seuls, cette publication, les mots de "sans dent", dont il qualifierait les pauvres, imposait une réaction rapide. L’Élysée semble donc avoir pris la décision d'offrir un dentier à tous ceux qui en formuleraient la demande.

Si cette décision est confirmée et dans un but de simplification, celle-ci, effectuée sur papier libre, doit être accompagnée d'un certificat de non imposition ou, éventuellement, d'une carte d'adhérent à jour de cotisation et, bien sûr, d'une prise d'empreintes dentaire, effectuée par un dentiste et accompagnée d'une feuille de remboursement.

   

6 juin 2014, Message personnel.

 

6-juin-2014

Nous venons d'apprendre par nos correspondants sur place que des troupes viennent de prendre pied sur les plages Normandes ce matin, à l'aube.

Depuis la débâcle du 6 mai 2012 et l'occupation de la France par les forces Socialistes, la résistance tentait de s'organiser en dépit de nombreuses et fortes dissensions internes.

Et, tard dans la nuit d'hier, le message personnel tant attendu a retenti sur les ondes, malgré le brouillage intensif des médias collaborateurs : "La Hollande est sous les eaux", je répète, "la Hollande est sous les eaux".

Quelques simples mots, un code d'espoir annonçant l'imminence de la libération de la France et des populations civiles opprimées, depuis tant de mois, par les charges et les impôts levés par l'occupant.

Celui-ci, en dépit des deux cuisants revers subis récemment lors de la bataille des Municipales puis celle des Européennes et d'un rapport des forces s'établissant très nettement en faveur des Forces Françaises Libérales, pourrait néanmoins mettre à profit la totale désorganisation de l’État Major de la résistance, secrètement basé rue de Vaugirard, à Paris, pour maintenir sa présence sur le territoire national.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l'évolution de la ligne de front.

   

10 avril 2014, Petite annonce.

 

Ref FR.2017. Urgent. A saisir, Machine à Perdre.

Première main. Modèle unique, idéal pour collectionneur. Très utilisée mais en parfait état. Entretien régulier assuré par spécialistes. Toutes factures, y compris vraies, disponibles. Visible sur place en fonctionnement sans rendez-vous. Pour tout renseignement, conditions et prix, s'adresser UMP, 238 rue de Vaugirard, Paris 15ème.

   

Page 7 sur 44

Connexion