Jeudi, Novembre 15, 2018
   
Taille

Recherche

7 juin 2015, Arnaque Africaine.

Mercredi 3 juin 2015, comme on le dit si bien, nous avons accompagné un ami pour son dernier voyage. Conséquence lamentable et triste d'une arnaque Africaine, une de plus, alors que les pages Google regorgent de mises en garde.

Toutes procèdent de la même démarche à savoir appâter le futur gogo à l'aide d'un joli minois, engager la conversation sur Internet via un de ces nombreux réseaux sociaux, jouer sur la corde sensible d'une personne plutôt seule et cabossée par la vie puis, une fois le poisson bien ferré, user de tous les ressorts affectifs et généreux du futur plumé afin de le voir envoyer des sommes de plus en plus importantes en Côte d'Ivoire via Western Union, dans plus de 90% des cas.

Lire la suite : 7 juin 2015, Arnaque Africaine.

 

23 avril 2015, Attentat déjoué !

Ouf, il ne fait dorénavant plus aucun doute que notre meilleur allié dans la lutte contre le terrorisme est le plus grand des Hasard, à savoir Gaspard, l'illustre Gaspard Hasard.

En effet, sans lui point d'arrestation de Mehdi Nemmouche, l'auteur présumé de la tuerie du musée juif de Bruxelles, ni, il y a quelques heures, de Sid Ahmed Ghlam qui projetait d'attaquer deux ou trois églises, là, comme ça, en passant, histoire de s'occuper un peu et, sans doute, pour remercier la France de financer ses études d'électronique et de le loger...

Heureusement, notre bon Gaspard veillait et a permis l'arrestation du terroriste "présumé". Tellement présumé d'ailleurs qu'il avait, comme tout bon étudiant qui se respecte, un arsenal composé notamment de plusieurs armes de guerre, d’armes de poing, de munitions, de gilets pare-balles, de matériel informatique et de téléphonie. Bref un étudiant zélé et parfaitement intégré mais qui, mettons-nous à sa place, n'a probablement pas résisté à la provocation constituée par des lieux de cultes mécréants sis dans une banlieue nommée Villejuif... Pire qu'une provocation, un pousse au crime !

Ceci étant, j'ai honte pour la France, et je m'explique. Comment pouvons-nous faire état d'une telle cruauté mentale en faisant subir à ce pauvre "déséquilibré", qui ne voulait finalement tuer que quelques Catholiques, la torture d'être soigné à l'Hôtel Dieu !

Il ne s'en relèvera pas...

   

26 mars 2015, Coïncidence ou pas ?

Un Casino à Paris ! Pourrait-il s'agir d'une coïncidence ? Je me pose la question, très honnêtement, aujourd'hui...

Bercy-30-1-2014
30 janvier 2014.

Je m'explique. Le 30 janvier 2014, il y a un peu plus d'un an, nous étions trois, conviés par un collaborateur de Bernard Cazeneuve, alors Ministre délégué au Budget, à proposer quelques idées.

Frédéric de Harven, Bertrand Vitu, tous deux membres du parti Alternative Libérale, et moi-même, membre d'aucun parti et ne le désirant surtout pas, avons, en fonction de nos sensibilités, exposé ce qui nous paraissait pouvoir être positif pour notre pays.

Ambiance très cordiale permettant à chacun, en toute liberté de pensée, d'aborder divers sujets et voir notre hôte relever et coucher sur le papier nos diverses idées et propositions.

A lire, aujourd'hui, la page 14 du quotidien "Le Parisien", quelle n'est pas ma surprise de constater qu'une de mes propositions, quelques peu iconoclaste ce jour-là, semble être sérieusement explorée.

J'avais, entre autres, soumis l'idée que Paris, grande capitale touristique, se devait de profiter de la manne financière apportée par nos nouveaux, nombreux et récents touristes asiatiques et, surtout Chinois, en leur offrant un Casino, un casino digne de ce nom, un Las Vegas sur Seine, un vrai, pas "à la Française", bref un lieu où ils pourraient fumer, boire, jouer, miser et prendre du plaisir tout en constituant ce que notre bon quotidien désigne comme "un Jackpot", pour la capitale et l’État.

Mis à part son petit côté provocateur, cette "boutade" n'était tributaire, en fait, que d'une volonté positive et de l'abrogation d'une loi remontant à 1919 et qui interdit les jeux de hasard à moins de 100 km de Paris à part les deux exceptions que sont Enghien les bains et une "Française des Jeux" qui semblerait, enfin c'est ce que je dois en conclure, ne proposer, elle, aucun jeu de hasard....

Je ne peux affirmer que, quatorze mois plus tard, mon "idée" avait fait son chemin, mais ce dont je suis maintenant certain, c'est de ne pas dire que des sottises, et c'est tout de même rassurant d'autant que j'en ai encore quelques une en réserve....

   

23 mars 2015, Arnaque !

 

Aujourd'hui, lundi 23 mars 2015, un épisode de circulation alternée nous est imposé, comme, d'ailleurs, il y a à peu près un an. Et, coïncidence ou non, quelques jours avant une élection plutôt délicate ! Ceci étant, si nos élus et nos écologistes justifient leur décision d'aujourd'hui par les résultats obtenus en mars 2014, il se trouve que je ne suis pas, personnellement, tout à fait d'accord avec ce concert d'autosatisfaction.

J'en veux pour preuve d'avoir consulté et téléchargé les graphiques de pollution de l'air sur le site, officiel, d'Airparif, pour les mois de mars 2014 et de mars 2015, sans y apporter d'autres modifications que d'y faire apparaître les jours critiques pour nos pauvres petits poumons de citadins.

Airparif2014

Il y a un an, en réponse à un pic particulièrement important les jeudi et vendredi précédents, c'est le dimanche que fut effectivement décidé de ne laisser circuler qu'une voiture sur deux le lendemain... Or cette décision fut prise, comme nous le constatons, avec un léger retard à l'allumage puisque, ce jour là, la qualité de l'air faisait partie des très bons millésimes. De plus, et n'en déplaise à nos Ayatollahs Verts, cette mise en application s'est, paradoxalement, accompagnée d'un rebond de la pollution en dépit d'une nette réduction du nombre de véhicules en circulation.

 

Airparif2015

 

Fort de ce "brillant" résultat, on vient de nous en faire un remake. Décision abrupte d'une circulation alternée au moment où la pollution est à son plus bas niveau mais sans hésiter pour autant, et une nouvelle fois, à imposer à un Francilien sur deux de se débrouiller pour aller travailler ! Maintenant que l'on a fait plaisir aux écologistes une journée, on peut revenir à un peu plus de sagesse et annoncer que la mesure ne sera pas renouvelée demain, mardi !

J'en viens à me demander si, d'une part, ce ne serait pas l'approche d'élections à "hauts risques" qui serait le principal facteur de pollution atmosphérique et, dans ce cas, nous n'avons pas fini de subir nombre d'agressions pulmonaires et si, d'autre part, ces os à ronger concédés à nos amis verts n'auraient pas pour objectif de les voir porter quelques petits suffrages bien utiles à notre gouvernement.

Françaises, Français, vous qui, aujourd'hui ou il y a un an, avez été verbalisés, consolez-vous en vous disant que c'est pour la bonne cause et que vous avez apporté, à la fois, 22€ à l'escarcelle du comportement citoyen et quelques instants de plaisir à nos pauvres écolos. Force est de constater que nous sommes les seuls au monde à prendre une décision et à en obtenir les résultats avant même qu'elle n'ait été appliquée !

Pour terminer sur une célèbre phrase du Président Pompidou, ce n'est donc pas d'hier, "cessez d'emmerder les Français !"

   

9 mars 2015, Nouveau jeu.

 

Tout le monde connait ce célèbre jeu du "Ni oui, ni non", un jeu qui consiste, je le rappelle néanmoins, à poser des questions à un candidat, questions auxquelles il ne doit répondre par aucun de ces deux mots sous peine d'élimination. Le but étant, bien évidemment, d'alterner des sujets qui entraînent, spontanément, une réponse soit affirmative soit négative soit à le prendre traitreusement à contre-pied en lui affirmant qu'il vient de proférer l'un des mots interdits.

Grâce à leur art consommé de la langue de bois, nos hommes et femmes politiques en demeurent des champions toutes catégories aussi, aujourd'hui, je leur propose une extrapolation de ce vénérable jeu.

J'ai nommé le "Ni oui, ni non, ni FN"...

Je gage, cette fois et dans cette optique, que pas un seul candidat ne pourra éviter la disqualification.

   

Page 5 sur 44

Connexion