Mardi, Octobre 17, 2017
   
Taille

Recherche

Les Quinquennats.


"Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots, pour le dire, viennent aisément."

Ce ne fut pas le cas ! Lorsque j'ai mis ce site en ligne, il y a plus de trois ans, je n'avais pas prévu qu'il durerait longtemps, qu'il aurait du succès, qu'il franchirait le cap d'une élection Présidentielle et que j'aurais à adapter son organisation pour y faire face.

C'est fait et c'est pourquoi, tout en m'excusant auprès de ceux qui avaient gardé des liens directs, vous trouverez maintenant deux entrées de menu consacrées aux Présidences, celle qui vient de s'achever et celle qui débute, tout en conservant une organisation comparable avec ses "plus" et ses "moins".

Ceci étant posé, je me trouve dans une situation pour le moins paradoxale. Avant de commettre ce site, je ne connaissais personne au sein de l'équipe gouvernementale au pouvoir, mais, étrangement, c'est grâce à cela que j'ai eu l'occasion de rencontrer et de nouer, au fil du temps, des relations cordiales voire amicales ainsi que d'assister à certains colloques internationaux me permettant des commentaires fondés sur des données et informations fiables, de premières main et déconnectés du tout et de son contraire qui peuvent circuler sur Internet. De plus, et c'est important, malgré certaines critiques ou quelques coups de griffes dictés par les événements, il ne m'a jamais été demandé ni même susurré de mettre, de ne pas mettre ou de supprimer la moindre "prise de position", que ce soit en direct ou par un simple mail ou coup de fil...

Je me trouve dans la situation inverse avec la nouvelle équipe puisqu'il se trouve que j'en connais certains depuis fort longtemps et que, sans partager le moins du monde leurs opinions, je les respecte et les apprécie pour leur personnalité. J'espère qu'ils se reconnaîtront et comprendront que mes fort prévisibles accès de "mauvais esprit" n'auront aucune teneur "ad hominem".

Pendant plus de deux ans, j'ai eu la sensation rafraîchante de chahuter, un peu, un prof que j'aime bien, maintenant, il me faut éviter de tomber dans l'excès inverse en pratiquant une critique viscérale comme celle à laquelle nous avons assisté pendant des mois aussi, sans hypocrisie aucune, je souhaite une très bonne chance à la nouvelle équipe.

Connexion