Vendredi, Novembre 24, 2017
   
Taille

Recherche

23 novembre 2012, Pschiiiiiiittttt !

affaire-bettencourt


Et voila, après l'affaire Karachi dans laquelle Nicolas Sarkozy a été totalement blanchi, l'affaire Bettencourt, qui a pourtant fait couler tant d'encre, obnubilé l'opinion, enfin une certaine partie de celle-ci, pendant des mois et des mois, contribué à discréditer Éric Woerth, le Président lui-même et, de ce fait, l'action du Gouvernement, cette lamentable affaire, donc, fait long-feu !

Certes, j'en connais certains qui ne vont pas manquer de ressasser encore quelques bricoles, histoire de ne pas totalement perdre le face, en surfant sur ce vieux, et fort utile, dicton populaire par lequel "il n'y aurait pas de fumée sans feu", d'entretenir "la rumeur" ou, encore, d'user jusqu'à la corde de ce concept flou et dénué de toute valeur juridique consistant à affirmer "qu'il est de notoriété publique que..."

Ceci étant posé, de droite comme de gauche, il serait grand temps, ne serait-ce que pour redonner à la classe politique toute sa respectabilité, d'en finir avec le fait que, même quand c'est faux, l'homme de la rue part de l'idée bien arrêtée que c'est envisageable voire, même, tout à fait probable.

Si j'affirme, là, aujourd'hui, que la Reine d'Angleterre participe à des soirées échangistes ou que Madame De Gaulle, notre brave Tante Yvonne, piquait dans les caisses du Parti, personne, je dis bien personne, ne me croira ne serait-ce qu'une seule toute petite seconde tandis que si je prête les plus sordides agissements à un membre quelconque de la classe politique actuelle, il me sera immanquablement répondu ... je m'en doutais !

Connexion