Vendredi, Novembre 24, 2017
   
Taille

Recherche

25 septembre 2014, Soins palliatifs.

Nous venons d'apprendre, de sources médicales confidentielles, que la société "Air France" venait d'être admise en service de soins palliatifs. En effet celle-ci, atteinte de longue date d'une affection grave et récurrente nommée "Déficite* Chronique", nécessitait un traitement d'urgence. Selon les experts médicaux consultés et face à la gravité du cas, il s'avérait nécessaire d'effectuer une injection massive de "Chlorhydrate de Competitivum" et d'un extrait pur de "Transavium" afin de tenter de sauver le malade et, ainsi, d'en assurer la survie.

Hélas, contre toute attente et avant même la fin de l'injection, une très forte réaction de rejet, de type "Grèvite Massive", impossible à juguler, a frappé le malade. En dépit d'un recours d'urgence aux médicaments "Grèvosuppresseurs", de stationnaire, l'état général du malade a brutalement plongé et s'est aggravé au point, sans doute et malheureusement, de mettre, dorénavant, le pronostic vital en jeu.

La rédaction du site ne peut que lui souhaiter une fin digne et sans souffrance.

* : petite précision, il ne s'agit pas d'une faute d'orthographe mais du nom d'une maladie inflammatoire, inventée pour la circonstance, dont la terminaison en "ite" est à l'image de tendinite, bursite, encéphalite, hépatite etc..

Connexion