Vendredi, Octobre 23, 2020
   
Taille

Recherche

12 août 2012, Ouf... ça y est !

Ce soir, c'est la clôture ! Les Jeux Olympiques sont finis... Je finissais par ne plus y croire. Ce qui m’inquiète, par pur altruisme, c'est que si, moi, je prends quinze jours de vacances, il va en être de même pour nos journalistes et ils vont s'y trouver, de fait, contraints et forcés, faute de mieux. Que vont-ils bien pouvoir se mettre sous la dent à partir de ce soir ? La Syrie ne semblait pas avoir l'importance qu'on lui prête puisqu'il n'en était question qu'après la rétrospective médailleuse de la journée. La crise économique en Grèce, Italie, Espagne ou, encore, au Portugal ? Guère plus intéressante et pour la même raison. Une canicule aux abonnés absents, malgré les annonces qui en avaient été faites. Une rentrée économique et politique qui ne va convenir qu'aux masochistes, une flambée prévisible des prix des fruits et légumes pour de simples raison pluviométriques et d'un astre solaire "titularisé", sauf chez certains de nos voisins qui, eux, n'avaient vraiment pas besoin de cela, des tremblements de terre liés, très probablement, à une modification des charges pesant sur les plaques tectoniques consécutive à la fonte des glaces... mais l'essentiel reste que nous avons des médailles et que la France fera tout pour obtenir les Jeux Olympiques en ... 2024 !

Je compte sur la CGT pour rééditer ce qui nous avait si bien fait perdre la "chance" d'organiser ceux qui viennent de se dérouler à Londres... une grève générale des transports, paralysant Paris, le jour même de la visite du CIO. Camarade, je compte ardemment sur toi !

Connexion