Vendredi, Novembre 24, 2017
   
Taille

Recherche

20 février 2011, Éric Zemmour.

Zemmour critiqué !
    Zemmour assigné !
        Zemmour condamné !
            Mais Zemmour renforcé !


Ce n'est pas pour rien que j'ai choisi de mettre cette photo en noir et blanc, mais dans le but de rappeler, un peu, le célèbre discours du général De Gaulle lors de la libération de Paris.

Je reste intimement convaincu que ce procès est une immense maladresse, tout simplement parce que cette condamnation, au demeurant toute symbolique et digne d'un Jugement de Salomon, ne va satisfaire personne. Les plaignants, pourtant fondés dans leur action, vont lui trouver une trop grande clémence au regard de la "gravité des propos" tenus, et les supporters de ce journaliste estimeront, eux, qu'il ne s'agit de rien d'autre que d'une atteinte à la liberté de la presse ou de celle de la parole.

A un moment où nombre de Français estiment que l'on crève d'un Politiquement Correct sclérosant au point que l'on ne pourra sans doute bientôt plus dire que le Président a passé ses vacances au "Cap Nègre" mais qu'il les a passées au "Cap de Couleur", sa condamnation pour "propos racistes" va renforcer les convictions de ceux qui, dans leur vie de tous les jours, ressentent une forme de racisme anti-blanc.

A quelques mois d'une élection où le Front National semble caracoler dans les sondages, peut-être aurait-il été plus sage, voire plus intelligent, de ne pas risquer de se donner des verges pour se faire fouetter.

Connexion