Lundi, Octobre 19, 2020
   
Taille

Recherche

10 janvier 2014, Le culte de l'exception.

 

bercy

Je conserve un très agréable souvenir de quelques déjeuners à Bercy, du temps de l'ancienne équipe, en tête à tête avec une fort jolie jeune femme et qui l'avait, la tête, aussi pleine qu'harmonieusement dessinée...

Une fois passée la courte, mais réelle, période d'intimidation inhérente aux lieux, après avoir cessé de ressembler au célèbre Loup des dessins animés de Tex Avery et, enfin, tourné le dos à cette faculté qu'ont les hommes de perdre tous leurs moyens devant la beauté féminine...

A ce moment là, seulement, je me suis senti en mesure de livrer, en vrac, quelques unes de mes réflexions dont celle, en particulier, qui demeure l'un de nos maux chroniques et que je livre à mes fidèles lecteurs.

"... Je ne sais pas si la France possède une authentique exception culturelle mais, dans le domaine de la fiscalité, elle a indiscutablement le Culte de l'exception. Vous n'avez pas deux régimes identiques !

Année après année, vous, la classe politique au sens large du terme, vous avez laissé se construire un empilement de couches, un véritable patchwork né des replâtrages successifs effectués à la hâte au point que la fiscalité française est devenue, aujourd'hui, un véritable réseau neuronal.

Vous touchez à un bout... vous ne savez même plus jusqu'où ça va aller. Pour prendre un exemple récent [à l'époque, ndlr], le RSA qui était, pourtant, une bonne idée finissait par avoir un impact sur la redevance télé ! Bel effet collatéral ! Il faut tout remettre à plat, tout, et c'est une évidence, mais quel gouvernement en aura le courage ? ... "

La question, parmi quelques autres d'ailleurs, reste entière...

Connexion