Mardi, Septembre 25, 2018
   
Taille

Recherche

1er Octobre 2013, Quelques précisions.

 

Quelques bien modestes précisions à l'usage de nos médias.

Si leur rôle est, indiscutablement, d'informer, je verrais d'un bon œil, pour ne pas dire plus, qu'ils le fassent correctement et sans se laisser aveugler par leurs opinions, des opinions qui, en cette occasion, rejoignent indiscutablement les miennes. Ceci étant, assister, à longueur de journée, à une confusion "militante" entre le drapeau d'Aube Dorée, la tristement célèbre Croix Gammée et enfin, pour ceux de ma génération, ce qui n'était rien autre qu'une "frise" agrémentant nos pages de cahiers d'écoliers est pour le moins réducteur et discrédite le propos.

Sachant à quel point un simple dessin remplace un grand discours, je mets en ligne chacune de ces trois représentations afin de les soumettre à la sagacité, culture générale et conscience professionnelle de nos Maîtres à penser.

grecque        aube-doree
Frise décorative que l'on retrouve, et c'est bien naturel, sur la plupart des monuments de la Grèce antique, qui porte, au risque de vous surprendre, le doux nom de ... "Grecque" et dont des générations d'écoliers, tirant la langue en signe d'application, ont orné quelques pages de cahiers à rayures Séyès. Fort ressemblante, et pour cause, à la frise grecque et, donc, en parfaite adéquation avec une orientation Nationaliste revendiquée, voici le drapeau officiel du groupuscule "Aube Dorée".

 

croix-nazie

Et enfin, rien que pour faire toucher du doigt tant les ressemblances que les différences, voici la tristement célèbre croix Gammée, symbole de notre tout aussi tristement célèbre "Parti Nazi" dont, et n'en déplaise à certains, les deux syllabes n'étaient autre que la contraction de "National-Sozialistische" ou, en Français, Parti National Socialiste.

Le Parti d'un certain Adolphe, élu sur un programme ... socialiste, et grand ami d'un certain Bénito, député ... socialiste et initiateur du ... "Fascisme" et de l'inénarrable Parti correspondant.

Autrement dit, quand j'entends la gauche et l'extrême gauche d'aujourd'hui traiter de fascistes ceux qu'elle entend discréditer en recourant à cette injure, car c'en est une, j'aboutis à deux conclusions. La première, celle de comprendre pourquoi la lutte contre la maladie d’Alzheimer est devenue Grande Cause nationale, tandis que la seconde, elle, me conduit penser qu'au sein d'une grille de mots croisés et à la définition "Homme de gauche qui a mal tourné", verticalement, en huit lettres, la réponse pourrait fort bien être "Fasciste".

Connexion