Lundi, Décembre 11, 2017
   
Taille

Recherche

27 juin 2016, Quel Weekend !

Quel weekend ! Un cauchemar !

Incroyable, depuis le vote Britannique, tout a foutu le camp ! Tout !

J'ai cherché, en vain, de la crème anglaise, des cigarettes anglaises, des capotes anglaises, des "petites Anglaises", du thé anglais, du whisky anglais... Rien, introuvable, tout a filé à l'anglaise !

Je passe sur un EURO2016 qui a failli voir la France éliminée dès la deuxième minute de jeu sur quatre-vingt dix, je passe sur une Irlande du nord qui songe à se rattacher à la République d'Irlande, celle du sud, une Écosse qui, de son côté, ne va sans doute pas manquer de faire sécession pour demeurer dans le giron européen, une "plaisanterie" qui prend corps à travers la proposition de Londres de devenir ville indépendante, des migrants de Calais qui, de fait, vont pouvoir migrer vers les côtes de la perfide Albion, un référendum au sujet de Notre Dame des Landes qui apparaît en faveur de la construction de cet aéroport, un vote Espagnol qui renvoie le parti Podemos en troisième position, un siège de la CGT saccagé par des individus cagoulés...

Je ne voudrais pas oublier l'apparition très novatrice de la notion de "pétition" dès lors qu'un résultat électoral ne convient pas à ceux qui viennent de voter. Peut-être aurions dû faire cela dès le 7 mai 2012... Je pense que c'est, effectivement, une idée à piocher qui n'est pas sans rappeler le célèbre "le Peuple a mal voté ! Changeons de peuple !"

Je ne voudrais, à aucun prix, négliger le plaisir que j'ai ressenti à entendre, là, brutalement, nos divers et nombreux hommes politiques reconnaître, bien des années après l'homme de la rue d'ailleurs, qu'une Europe à 27 était une grave erreur. Même Giscard l'a dit, alors s'il le dit, même tardivement, c'est qu'il a raison... après nous !

Mais, comme il faut bien positiver un peu, l'été, lui, a eu lieu pendant ce même weekend !

Connexion