Lundi, Octobre 19, 2020
   
Taille

Recherche

21 novembre 2012, Gay... gay... marions-les !

homos-sexes-dif
Avec l'aimable autorisation de l'auteur

Et bien voila... nous y sommes !

Après quelques autres pays hautement catholiques autour de nous, la France va courageusement autoriser le mariage homosexuel malgré les impressionnantes manifestations d'opposants à ce projet.

Le Gouvernement tiendra bon et honorera avec fermeté l'une des propositions de campagne de François Hollande.

Cette loi toute symbolique va donc être votée. C'est promis, juré, craché mais son application voit apparaître, dans le paysage législatif Français, une grande nouveauté, la "clause de conscience".

Celle-ci va autoriser les Maires, qui, rappelons-le, sont sensés faire respecter les Lois, à ne pas faire appliquer une Loi tout en restant strictement dans le cadre de la Loi...

J'en arrive à me poser deux question. La première me fait me demander si je n'aurais pas dû choisir la profession d'Avocat au Tribunal Administratif, car les recours ne vont pas manquer et le marché va être porteur. La seconde, elle, est plus philosophique, comment devons-nous agir, nous Citoyens, pour que nous puissions nous réfugier derrière une clause de conscience identique dès que nos consciences nous semblent affectées comme, pour ne prendre qu'un seul exemple, par le paiement de l'impôt.

Connexion