Lundi, Mars 30, 2020
   
Taille

Recherche

Ouverture ? Vous avez dit ouverture ?

Il est tout de même navrant qu'en moins de trois ans, cette "ouverture" se soit transformée en trou dans la coque d'un parti politique qui, ne l'oublions pas, avait tout de même recueilli 53 % des voix à la dernière élection présidentielle.

Je me suis laissé dire qu'en japonais, le mot ouverture se prononçait "harakiri", en ce qui concerne l'anglais, là, les traducteurs sont unanimes, c'est "bullet in the feet".

Mais, au fait, j'y pense à l'instant ! Élu Président avec 53 % des voix et, là, tout à coup, 53 % d'abstentions... Et si c'était les mêmes ?

Il est fascinant de constater qu'à chaque fois qu'un Président [dit] de droite est élu, il s'empresse de tenter de faire plaisir à ceux qui, non seulement, n'ont pas voté pour lui mais qui, de plus, ne le feront absolument jamais, tout en perdant, dans l'aventure, son propre électorat.

Je reste intimement convaincu qu'il existe de bien meilleurs moyens de fidéliser ses électeurs, Le premier ne serait-il pas, pour commencer et tout bêtement, de leur rester fidèle.

Peut-être faut-il voir, dans cette gouvernance à la "Canada Dry", une des causes d'un abstentionnisme qui ne cesse de progresser à chaque élection. En effet et concrètement, s'il me prend l'envie d'acheter des billets pour assister à un concert de Johnny Halliday, c'est bien évidemment pour l'écouter, lui, et pas Tino Rossi. Cela n'enlève rien aux qualités respectives de chacun, mais, si je fais un choix, c'est, n'en doutez pas, avec l'arrière pensée de le voir respecté, sinon, à quoi bon se déranger.

Si, véritablement, les Français souhaitaient un gouvernement qui soit tout à la fois de Droite et de Gauche, cela ferait belle lurette que nous aurions un Parti Centriste au pouvoir, or, c'est très loin d'être la cas. Bien sûr, tout ce que je dis là ne peut qu'être idiot puisque, par définition, je ne connais rien à la politique, mais l'ennui, c'est que le verdict des urnes me donne raison.

Connexion