Vendredi, Novembre 27, 2020
   
Taille

Recherche

Commentez... Participez...

Les commentaires sont libres et ouverts à tous mais, si vous souhaitez participer plus activement en proposant des articles qui, eux-mêmes, pourront lancer des réactions, c'est très simple, il vous suffit de cliquer sur le petit cadenas noir, à droite, pour créer votre compte.

Votre Dazibao Hexagonal.

dazibaoContrairement à ce que l'on pourrait supposer, la liberté d'expression populaire, par voie d'affiches, était une grande tradition de la Chine Impériale.

Le "dazibao", qui est le nom de cette affiche rédigée par tout citoyen désirant critiquer l'administration ou s'exprimer sur un sujet politique ou moral, était placardée dans les rues et même, parfois, devant le tribunal, le symbole pourtant du Pouvoir et de l'Autorité, afin d'être lue et commentée par tous.

Nous avons la chance, en France, de bénéficier d'une liberté d'expression relativement enviable, garantie par l'article 10 de la "Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen", déclaration reprise dans le premier paragraphe du préambule de notre actuelle Constitution alors, profitez-en...

Vous avez donc une totale liberté pour vous exprimer ici mais, de grâce, souvenez-vous que, comme toute liberté, elle a des limites qui ne sont autres que celles de la diffamation, des propos injurieux ou outrageants et de toute forme de discrimination ou de racisme. Dans quelques jours, vous pourrez créer votre propre compte et lancer un sujet de discussion, voire de polémique...

Les crises sont toujours des révélateurs. L'océan des tempêtes dont l'Union européenne n'est plus sortie depuis la faillite de Lehman Brothers a mis à nu les forces et les faiblesses du Vieux Continent. L'Europe peut faire beaucoup pour la solidarité entre ses peuples et ses citoyens. C'est ce modèle original de solidarité qu'il faut maintenant inventer.

Lectures : 7082 0 commentaires
Notez cet article:
1
Lire la suite

Les seuls qui ne vont pas êtres touchés par la réforme des retraites sont les fonctionnaires, mais c'est normal, c'est le fonds de commerce de François Hollande et les sbires de l'Etat obèse. Il assez étonnant d'écouter, d'un côté Marisol Touraine vendre la "réforme des retraites" et, de l'autre, d'écouter ce qu'en pense Nicolas Doze... Je redoute que l'un des deux soit dans l'erreur.


Lectures : 9166 0 commentaires
Notez cet article:
1
Lire la suite

Munich, vous avez dit Munich ?

Posté par le dans Votre Dazibao Hexagonal.

Le secrétaire général du parti socialiste vient d’accuser l’opposition de « propos Munichois », au sujet des réserves exprimées sur le projet d’intervention militaire en Syrie. Rien ne justifie cet amalgame tant les circonstances sont différentes. En 1938, les armées de l’Allemagne nationale-socialiste menacent de déferler sur l’Europe.

Lectures : 6814 0 commentaires
Notez cet article:
1
Lire la suite

Réflexions personnelles.

Posté par le dans Votre Dazibao Hexagonal.

Quelques réflexions personnelles un peu déconnectées, à partager, en toute simplicité, sans prétention. Un pouvoir politique a-t-il d’autre d’autres alternatives aujourd’hui que de gesticuler, de communiquer, de provoquer, le rêve, la peur ou la haine pour donner l’illusion d’exister et de servir à quelque chose ?

Lectures : 4744 0 commentaires
Notez cet article:
1
Lire la suite

Syrie, la fin de l’Europe ?

Posté par le dans Votre Dazibao Hexagonal.

L’Europe est en principe, dans le discours quasi unanime de la classe dirigeante et intellectuelle, l’entité politique supérieure à laquelle appartiennent les nations européennes. Cette affirmation relève du dogme intangible. Cependant, il faut bien être aveugle aujourd’hui, ou hypocrite, pour ignorer à quel point cette union à 28 est aujourd’hui moribonde.

Lectures : 5083 0 commentaires
Notez cet article:
2
Lire la suite

Une petite lueur.

Posté par le dans Votre Dazibao Hexagonal.

Je ne suis du tout pas en recherche de leader ou de « parrain » politique. D’ailleurs, il me semble que la quête de l’homme ou de la femme providentielle, aujourd’hui, a un côté puéril et infantilisant. Je crois en la démocratie, c’est-à-dire le pouvoir du peuple, et la France se redressera peut-être un jour, non pas grâce à tel ou tel héros mais par une prise de conscience générale et l’émergence d’une équipe d’hommes et de femmes déterminés à ouvrir la voie du renouveau.

Lectures : 7361 0 commentaires
Notez cet article:
1
Lire la suite

Connexion