Mardi, Juillet 14, 2020
   
Taille

Recherche

Commentez... Participez...

Les commentaires sont libres et ouverts à tous mais, si vous souhaitez participer plus activement en proposant des articles qui, eux-mêmes, pourront lancer des réactions, c'est très simple, il vous suffit de cliquer sur le petit cadenas noir, à droite, pour créer votre compte.

Lettre ouverte à un député enragé : Mr Cambadélis.

Posté par le dans Votre Dazibao Hexagonal.
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 9235
  • 0 commentaires
  • Signaler cet article

Monsieur le député, Monsieur Cambadelis,

Malgré tout le respect que je porte à votre fonction, je pense qu'il est de mon devoir de vous rappeler que vous avez sans doute oublié la première des règles qui est que vous devriez avoir à cœur l'intérêt général.

Vous enragez, nous dites-vous de voir certaines choses se passer, mais vous avez très largement contribué à ce qu'elles arrivent.

Comme votre collègue Bartolone qui fait le surpris quant à la situation de son ex-conseil général alors qu'il était administrateur de Dexia...et ce n'est qu'un exemple.

Mon impression est que le problème de votre caste, il y en a 600 000 comme vous en France, élus (un record mondial), est que vous avez le courage d'ânes qui reculent.

Vous avez contribué à créer des règles qui ennuient tout le monde, à déresponsabiliser tout le monde, à rendre l'exception la règle. Vous n'avez que le mot augmentation des impôts a la bouche quand vous savez que la diminution des dépenses de l'état s'impose.

Si vous portiez une part de responsabilité personnelle sur l'utilisation des deniers publics, vous seriez peut-être plus attentif à votre action et l'usage qu'il est fait de l'argent public.

Le bon sens paysan (ou citadin) vous manque.

Aujourd'hui, vous pleurnichez de voir le FN monter sur des thèmes et anathèmes comme vous le dites. Le programme du FN qui est d'une ânerie sans nom n'est pas la solution.

Vous vous vantez de vouloir faire plier la finance, alors qu'elle fait encore une fleur à la France de bien vouloir financer la gabegie actuelle de la Noblesse d’État.

Mais vous ne comprenez donc rien.

Il est possible de s'en sortir et relativement facilement, mais pour cela il faut laisser les gens faire, réduire les dépenses de l'état, arrêter de croire que vous, les politiques, savez mieux que tout le monde.

Occupez-vous des vrais sujets, faites en sorte que l’État soit le garant des libertés avec des fonctions régaliennes fortes.

Arrêtez de subventionner des syndicats non représentatifs et d'une opacité à faire blêmir des patrons de cercles de jeu.

Vous vous plaigniez de voir une ministre se faire traiter de guenon mais qu'avez-vous eu à dire au sujet de la pétition de 800 000 personnes transmises au CESE qui n'a vu aucune suite. Vous en êtes-vous ému? Personnellement, je suis contre le mariage civil (qui n'a aucun sens), donc hétéro ou gay peu importe. Je ne comprends pas pourquoi on doit se marier à la mairie. Pour votre information, je suis marié.

Je pense vraiment que la droite puis la gauche ont depuis 40 ans flingué la France (Mitterrand d'abord avec en apothéose les 35 heures suivi par Chirac puis les fausses réformes Sarkozy et maintenant Mr 20%DansLesSondages).

Si vous pensez que vous allez vous en sortir parce que vous enragez, vous vous trompez. Vous êtes responsable et coupable de la situation actuelle au même titre que pas mal de vos copains.

La situation va pourrir. Il reste environ 2 ans à la France avant que nous ayons le dos au mur. Cela coïncidera avec la fin du QE aux USA et au Japon.

Vous nous aurez mangé la laine sur le dos. Vous aurez créé une situation insoutenable. J'espère que vous n'avez ni enfants, ni petits-enfants car vous leur aurez laissé un souvenir impérissable.

Je m'arrête là parce que mon discours ne sert sans doute à rien. Vous ne me répondrez pas j'imagine.

Mes salutations les plus cordiales,

Marc C

PS1 : Au-delà de ces quelques points, votre contribution à titre personnelle est encore plus grande puisque faut-il sans doute le rappeler (les gens ont la mémoire courte), vous avez été condamné dans l'affaire de la MNEF. En terme de leadership par l'exemple, cela laisse grandement à désirer.

PS2: si vous voulez un plan d'actions à mener, c'est relativement facile :

  • suivez les recommandations de la cour des comptes
  • suivez les rapports de l'IGF notamment ceux remis a Fillon avant son départ
  • supprimez le CESE et les CESER qui coûtent aux moutontribuables plus de 120 M€ en les fusionnant avec le Sénat (proposé à deux reprises par de Gaulle en 1946 et 1969)
  • etc.
Notez cet article:
1
  • Aucun commentaire trouvé

Ajouter vos commentaires

LECTEUR ANONYME ( INVITE )

0 / 3000 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir entre 10 et 3000 caractères
conditions d'utilisation.

Connexion