Lundi, Décembre 11, 2017
   
Taille

Recherche

Commentez... Participez...

Les commentaires sont libres et ouverts à tous mais, si vous souhaitez participer plus activement en proposant des articles qui, eux-mêmes, pourront lancer des réactions, c'est très simple, il vous suffit de cliquer sur le petit cadenas noir, à droite, pour créer votre compte.

Transparence 2.0

Ou comment donner libre cours à une force que je crois invincible, une force qui transcende les clivages politiques, une force dans laquelle tous les Français, sans exception, se retrouveront et qui, vous l'aurez deviné, n'est autre que « La Force Invincible du Portefeuille » doublée et renforcée, il est vrai, par les discussions de bistro.

revolution
Avec l'aimable autorisation de l'auteur

Cela ne nous rajeunira pas mais il est établi, depuis De Gaulle, que notre pays a besoin de réformes structurelles profondes mais qu'elles sont électoralement suicidaires donc absolument inenvisageables, à moins de tourner résolument le dos à une politique de l'agénésie testiculaire qui demeure la nôtre depuis des dizaines d'années. Nous venons, d'ailleurs, de voir la manière dont un Président sortant s'est fait ... sortir pour avoir tenté d'en initier un certain nombre.

Comment espérer, ne serait-ce qu'une seule toute petite seconde, voir les Français, connus pour leur conservatisme et leur corporatisme, adhérer à des réformes sans leur avoir, préalablement, mis sous le nez "les chiffres" afin de leur laisser imaginer ce qu'ils auraient à y gagner, les poussant, ainsi, à réclamer ces mêmes réformes, au lieu de les combattre par avance.

Ceci étant, notre Société ayant très insidieusement laissé se reconstituer deux des Trois Ordres d'avant la Révolution et des féodalités d'un autre âge, je suis intimement persuadé que notre moderne "Noblesse" et notre moderne "Clergé" sont très heureux de pouvoir prêter au Peuple leur propre refus de la moindre réforme. Ces fameux "Corps intermédiaires", sur lesquels Sarkozy s'est cassé les dents pour n'en avoir mesuré ni le pouvoir de nuisance ni la volonté d'immobilisme, contribuent à maintenir une partie de la Nation dans une situation digne d'un lointain "Tiers État", à savoir taillable et corvéable à merci.

Si quelques unes de ces propositions ne sont, finalement, rien d'autre qu'une mise à jour ou un dépoussiérage de notre vénérable "Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen", il ne faut y voir que l'une des vertus des grands textes, celle de graver dans le marbre les "fondamentaux intemporels". De plus, proches d'un texte explicitement repris dans le préambule de notre Constitution, ces quelques pistes restent, en tous points, "Constitutionnelles" et visent à agir comme des dominos dont la chute d'un seul entrainerait celle des autres, car faire des propositions "yaka-fokon" est extrêmement facile, en mesurer les effets collatéraux, positifs ou non, l'est infiniment moins.

Sans prétendre à l'exhaustivité ni espérer régler nos problèmes en huit propositions, qui se complètent et se renforcent les unes les autres, je suis convaincu qu'en légiférant moins mais en laissant le Peuple, mieux informé, s'exprimer, choisir, être lui-même un contre pouvoir sans en appeler, sans cesse, à des élus qui, dans nombre de cas, sont juges et parties, la France peut tourner le dos à ses lourdeurs, ses archaïsmes et, disons-le, à certaines de ses scléroses.

Bonne lecture, tout en vous rappelant que les commentaires vous sont ouverts.

Si nous nous souvenons tous que les trois prestataires de téléphonie mobile, SFR, Bouygues Telecom et Orange ont été lourdement sanctionnés pour "entente illicite", nous avons toutes les raisons d'avoir oublié que ce ne fut le cas qu'au terme d'un marathon judiciaire qui, de Première Instance en Cour d'Appel puis en Cour de Cassation pour, ensuite, revenir en Cour d'Appel, aura duré des années.

Lectures : 4644 0 commentaires
Notez cet article:
1
Lire la suite

Proposées depuis des années par l'Europe, mais sans cesse repoussées par Bercy et le MEDEF, il serait grand temps, pour équilibrer les pouvoirs, qu'elle fassent partie intégrante de notre vie Citoyenne et de notre "culture" puisqu'elles ont fait leurs preuves partout où elles sont autorisées.

Lectures : 4638 0 commentaires
Notez cet article:
1
Lire la suite

"Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits..." précise le premier article de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, tandis que son article 6, lui, stipule que "La Loi est l’expression de la volonté générale. [et elle] doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse".

Lectures : 4716 0 commentaires
Notez cet article:
1
Lire la suite

Après le Pouvoir Exécutif, le Pouvoir Législatif et le Pouvoir Judiciaire, il est couramment admis que la Presse, au sens très large du terme, constituerait une forme de Quatrième Pouvoir.

Lectures : 4782 0 commentaires
Notez cet article:
2
Lire la suite

Il faut se souvenir qu'il aura fallu attendre Pierre Beregovoy pour voir enfin figuer, sur la feuille de paye du salarié, le montant de la part "patronale" des prélèvements.

Lectures : 4551 0 commentaires
Notez cet article:
1
Lire la suite

Sans revenir sur la démonstration des Polytechniciens tendant à démontrer que le Métro serait moins coûteux pour la Collectivité, s'il était gratuit, il faut garder présent à l'esprit que nos Services Publics, s'ils sont chers à nos cœurs le sont, également, à nos portefeuilles.

Lectures : 4520 0 commentaires
Notez cet article:
1
Lire la suite

Connexion