Mercredi, Mai 24, 2017
   
Taille

Recherche

Commentez... Participez...

Les commentaires sont libres et ouverts à tous mais, si vous souhaitez participer plus activement en proposant des articles qui, eux-mêmes, pourront lancer des réactions, c'est très simple, il vous suffit de cliquer sur le petit cadenas noir, à droite, pour créer votre compte.

L'immigration.

immigration
Avec l'aimable autorisation de l'auteur

De tous temps présente en France et, globalement, plutôt bien gérée et tolérée jusque dans les années 80, ce simple phénomène migratoire s'est vu propulsé au rang de "Problème" grâce à un coup de génie politique Mitterrando-Le Peniste.

Un "problème", donc, fabriqué de toutes pièces par deux hommes politiques que tout semble opposer mais qui vont néanmoins se trouver un intérêt électoral commun, celui de donner vie à la "Créature Frontiste".

Et là, François Frankenstein assisté de son fidèle Ygor Le Pen, tentent l'Expérience et c'est une réussite, une réussite qui va même au delà de leurs plus folles espérances, le "Croquemitaine" est là, sous leurs yeux.

Il vit, il respire mais il se nourrit exclusivement d'hommes, de femmes ou d'enfants originaires d'Afrique du Nord ou d'Afrique Sub-Saharienne.

Face à un régime alimentaire dont la sélectivité pourrait gêner nombre de ses émules, notre bon Docteur, très probablement grisé par la réussite de sa première expérience, va imaginer et concevoir, cette fois, "Touchpa Monpoth". Une nouvelle créature, forcément gentille et bourrée de bonnes intentions puisque son seul et unique rôle consiste à défendre et protéger les proies potentielles de "Croquemitaine" et qui, elle et en guise de nourriture, se contente des récompenses de son créateur et de ceux et celles qu'elle a sauvé.

Sous une forme plus politique, donc autrement moins drôle, c'est pourtant très exactement ce qui s'est produit en 1982 et depuis trente ans, alors que tout le monde le sait, ces deux créatures continuent de pourrir le débat politique Français en interdisant à une Droite qui se sent obligée d'ajouter "Républicaine" au cas où, d'avoir l'idée, pas si mauvaise que ça au demeurant, d'affamer Croquemitaine en s'alimentant de sa propre nourriture ou bien en limitant l'importation de celle-ci mais en portant, de ce fait, préjudice à l'une, à l'autre voire, paradoxalement, aux deux créatures simultanément.

Il fut un temps où l'on disait "je ne suis pas antisémite, mais...", "je ne suis pas croyant, mais...' ou bien encore "je ne suis pas homosexuel, mais...", aujourd'hui, il n'est pas une discussion concernant ce sujet tabou qui ne débute pas par un prudent "je ne suis pas Lepéniste, mais..." ! Quelle extraordinaire réussite de la part d'un Parti qui, au coeur des années 1970, culminait à 0,74% des voix et qui, maintenant, est l'arbitre d'un bon nombre d'élections et oblige chacun d'entre nous, hommes politiques compris, à revendiquer d'être "contre" de crainte que cet oubli, ou cette simple évidence, ne fasse de lui un sympathisant virtuel exposé au lynchage médiatique des héritiers spirituels de notre bon Docteur !

Cessons d'employer, systématiquement, les termes "racisme" ou "xénophobie" ... là où, dans bien des cas, il pourrait ne s'agir que d'un simple et populaire sentiment d'injustice. Le ballet bien réglé de la "culpabilisation-victimisation-repentance" finira par porter tort à tout le monde y compris, et surtout, à ceux, tous bords confondus, qui n'auront été que des apprentis sorciers, l’œil uniquement rivé sur l'échéance électorale à venir.

Mots clés: immigration
Lectures : 7265 0 commentaires
Notez cet article:
1
Lire la suite

Je pense qu'il s'agit du cœur du problème tel qu'il est perçu actuellement. Que nous ayons raté le processus d'intégration, c'est un lieu commun que de le reconnaître alors, de là à rêver d'assimilation, autant parler de la pluie et du beau temps.

Mots clés: immigration
Lectures : 6486 0 commentaires
Notez cet article:
1
Lire la suite

Connexion